avismusicienteqj
introductiontemoignagesexemples musicauxInharmoniciteLIVRE Contactfacebook

LE TEMPERAMENT EGAL A QUINTES JUSTES ET LES MUSICIENS

« Je n'avais jamais entendu un piano sonner
si librement, avec un ton si riche »

Yehudi Menuhin

(lettre telecharger en pdf)

« I have again hugely enjoyed
your personal tuning. »

Alfred Brendel

cordiermenuhinmenard

Photo Emmanuel Meynard - 1997

 

La découverte du « Tempérament égal à Quintes justes » n'aurait évidemment qu'un intérêt médiocre, une théorie de plus à
mettre aux oubliettes, si ce nouvel accord ne possédait pas le principal : une musicalité remarquable, et remarquée par la quasi-unanimité
des musiciens qui ont entendu un piano accordé selon ce tempérament.

Voici quelques appréciations de musiciens, parues en 1982 dans le livre de Serge Cordier « Piano bien tempéré et Justesse orchestrale », ainsi que les deux préfaces à cet ouvrage, par Paul Badura-Skoda et Jean Guillou.

 

laurentaimard

cheneotvos
graphecordier

lefebure

 

risset
reneduchable
leippmache
hmenuhinmerlet
 
dusapin
 
bouchicottemperamentcordier
INTRODUCTION l TEXTES & CONFERENCES l TEMOIGNAGES l EXEMPLES MUSICAUX l INHARMONICITE l GLOSSAIRE l CONTACT Dessin : Henri Bouchicot